En créant un cabinet médical, Puycasquier fais fi de la désertification médicale en milieu rural

« Si le cabinet médical ne s’installe pas, adieu la pharmacie », déclarait ce vendredi après-midi 21 septembre le maire de Puycasquier, Serge Cardonne. Et d’ajouter : « Je suis très heureux de vous accueillir aujourd’hui pour participer à l’inauguration de notre maison médicale. Puycasquier, commune de presque 500 habitants, a la chance de disposer de deux médecins, deux infirmières et d’une pharmacie ».

Tout a commencé par le souhait du docteur Philippe Julien de continuer à exercer à Puycasquier lorsque son beau frère cesserait son activité mais qu’il ne savait pas dans quels locaux sachant qu’une jeune femme médecin qu’il avait eu en stage était prête à s’installer à Puycasquuier. La réponse de la municipalité ne s’est pas fait attendre.

C’est une véritable prouesse que celle-ci a réalisé grâce à sa réactivité en n’hésitant pas à abandonner la priorité de ses projets pour construire la maison médicale. Cela n’a pas été une mince affaire puisqu’il a fallu démolir deux immeubles vétustes pour en reconstruire un autre à l’identique pour son aspect extérieur. Ce qui au départ n’était prévu car durant la phase des travaux il s’est avéré que l’immeuble n’était pas en état de supporter les modifications qui devaient être faites. Ce qui retarda de presque d’un an le début des travaux lesquels ont débuté en décembre 2017 pour se terminer en juin 2018. Le coût des travaux s’élève à 334 000 € lesquels ont été financés par les subventions de l’État, la Région, le Département, l’agglomération, la réserve parlementaire du sénateur Raymond Vall et d’un emprunt de la commune à hauteur de 190 000 euros sur 20 ans dont les annuités seront couvertes par les loyers.

Et ce 1er juillet ont pu s’installer dans un même lieu les deux médecins et les deux infirmières « ce qui nous permet d’échanger entre nous dans le but de donner une meilleure qualité de soins », souligne le docteur Philippe Julien.

 

 

Source : www.lejournaldugers.fr

Share This